Médecine douce par les Occidentaux en Thaï – 2 la médecine

Toujours dans cette même veine du retour a la nature qui plane ici (par parenthèse la ville de Chiang Mai est très polluée) je vais vous raconter deux exemples :

A une table de plusieurs femmes et/ou jeunes filles + mecs Français, les commentaires allaient bon train sur les vaccinations. Bien sur contre. Chacune se vantait qu’elle n’avait fait aucun vaccin pour venir ici.

c’est bien connu les vaccins te file la maladie, et puis c’est très dangereux ils mettent que des saloperies la-dedans… j’ai vu des enfants malades a cause des vaccins

on meure aussi de la coqueluche par millions en Afrique par exemple, et la Tuberculose remonte en France, une des causes étant que les enfants ne sont plus vaccinés, et ils en meurent par milliers (comme quand on a colonisé l’Afrique au 19è, et que nous avons aussi importé dans l’Amérique du Sud, nous avons fait ainsi des millions de morts)

….

j’ai eu un vaccin anti-tuberculose petite et ça m’a provoquée une primo-infection, ce qui de fait me protégea de la tuberculose pour toute la vie (c’était années 1940).

Ben tu vois toi aussi t’as eu la tuberculose a cause du vaccin.

Non je n’ai pas eu la tuberculose : mon corps s’est mis naturellement à fabriquer des anti-corps en très grande quantité. On m’a simplement fait passer un mois à la Bourboule. Ma sœur infirmière travaillait a ce moment-la dans un sanatorium…

fin de la conversation.

epices sur marche
épices sur marche

Un autre jour avec d’autres gens :

je ne prends jamais de médicaments chimiques, je me soigne a l’homéopathie ou des plantes, nos grands-mères ne se soignaient qu’avec des produits naturelles

– …et les gens mourraient vers 35/40 ans, actuellement c’est plutôt vers 80 ans… la vie a doublée

Pour me soigner j’ai apporté avec moi que des huiles essentielles dans mes petites bouteilles que j’emmène toujours en voyage. D’ailleurs je vais profiter de mon séjour pour me ravitailler ici. Tiens d’ailleurs j’ai quelque chose pour toi : la cystite se soigne très bien par le santal.

(j’avais en effet à ce moment une cystite carabinée et je n’avais plus de médocs)

Moi, bonne fille, je me dis après tout pourquoi pas essayer, j’ai tellement mal. Elle m’en donne un bonne dose plus une petite réserve. Bien sur aucun effet sur la cystite ! En attendant je fis le mieux qui soit : boire de grandes quantités d’eau, ne pas aller au toilette, se retenir le maximum : grâce à cette constance ma douleur a commencée à régresser…

priorite a la securite sur chantier
priorité a la sécurité sur chantier

…Puis je finis par trouver les médocs appropries en pharmacie et lui fait un compte rendu.

oui c’est vrai que peut-être le santal n’est que pour quand t’es pas trop malade.

Moralité : la médecine douce est excellente quand on est en bonne santé, quand on est malade le mieux est l’allopathie !

femme thai avec son enfant
femme thaï avec son enfant

Ceci est un peu la suite de cet article…