Étiquette : avion

Réservations en tout genre pour mon voyage en Asie

Ultimes réservations pour la préparation de mon voyage en Asie Achats les guides : j’ai acheté cette année Thaïlande et Bali sur amazone, pour rafraichir mes infos (j’en avais plus depuis Avril 2008). Surtout j’ai besoin de trouver une GH confortable à Chiang Mai, et p’t une nouvelle à Ubud… à voir. Réservations les visas : mauvais début. Temps trop court pour les deux visas (Bali et Thaïlande). J’ai envoyé les papiers à actions-visas le lundi (lendemain de mes achats d’avion). Message sur mon répondeur… incompréhensibles… j’en n’ai pas dormi car j’avais cru comprendre que toutes les ambassades étaient fermées… ouf non, juste manque de temps pour les 2. J’ai du choisir entre Thaïlande et Bali ; j’ai choisi le visa Thaïlande car les flics de la frontière sont pas des joyeux drilles, je prendrai le visa de Bali à l’aéroport de Denpasar. le change : là j’ai flippé. Ma banque (La Poste) demandait 3 semaines pour avoir des chèques voyages, oui au fait c’est la première fois que je prends des chèques voyages avant de partir, j’ai des achats à faire, le fric liquide sur moi en permanence en octobre j’ai un peu flippé, et les distributeurs ne sont pas toujours viables. J’ai pris le routard aux infos générales sur leur site et j’ai trouvé American Express : je n’y ai pas de compte et leurs agences sont à Paris ou Nice : mauvaise pioche. J’ai finalement trouvé national change a qui j’ai fait un virement, je dois recevoir les chèques en euros (pourquoi faire 2 changes € > $ > puis monnaie locale) par courrier sécurisé. Guest house : pioché dans le routard quelques adresses à Chiang Mai à qui j’ai envoyé des mails. Pour Chiang mai je crois que j’ai trouvé (500 bahts/jour, un peu cher, mais

Continuer la lecture

Derniers préparatifs avant départ pour 70 jours en Asie

Je pars lundi matin, train à 8:47 pour Roissy, envol 15:10 (Egyptair Airbus A330, puis Boeing 777, je devrais comparer les avantages et défauts de chacun). Les routes sont sérieusement enneigées ici. Ce matin pour faire mes dernières courses à 20 km de chez moi aucun dégagement ou sablage n’avait été fait. La météo ne prédit pas d’accalmie, alors je me demande si je pourrai faire bouger ma voiture lundi matin. Ces temps-ci elle démarre difficilement, après insistance elle finit pas péniblement « se réveiller » en émettant une fumée noirâtre. Après elle est bonne fille. Je la couvre d’une couverture sans conviction. La laine protège de l’échange entre chaleur et froid, mais entre froid et froid. Après les réservations il me restait : Préparatifs départ Asie 70 jours banque, virements, paiements : j’ai veillé à ce que tout soit en ordre questions prélèvements pour ne pas me retrouver avec des huissiers en revenant, médicaments : dernière visite à mon médecin, achat des médicaments habituels pour 3 mois et des prévoyants (aspirine – elle a des qualités que n’a pas le doliprane très à la mode ces temps-ci qui a aussi ses inconvénients oubliés ceux-là -, anti-diarrhéiques, trousse de secours avec des pansements, médicaments pour les trucs auxquels on est sensible qui peuvent arriver – moi c’est l’oreille interne -) ; déballage du tout, extraction du décompte de comprimés nécessaires pour 70 jours de leurs cartons, plaquettes attachées ensemble avec élastiques, 1 mode d’emploi pour chaque. Finalement le volumineux paquet délivré par le pharmacien devient peu de chose. visas : j’ai flippé. Chronopost ne devrait pas être employé pour la campagne mais réservé à la ville, ils se perdent. J’ai téléphoné, puis surveillé l’acheminement et restée sagement chez moi jusqu’à réception vendredi. Là je me suis rendu compte que j’étais dans une

Continuer la lecture

Influence des Blancs sur prostitution en Thaïlande

Voila maintenant quatre mois que je passe en Thaïlande étalés sur un peu plus d’un an. La conclusion est que je n’ai plus envie d’y revenir, et ce pour les raisons que je vais exposer. Le premier inconvénient est le nombre faramineux de touristes que contient ce pays. On dit la France la première destination touristique du monde, j’ai vraiment du mal a y croire, je citerai la Thaïlande largement devant. Bien sur la peau blanche en contraste avec la peau plus mate des Asiatiques frappe plus qu’un Anglais, un Italien ou un Allemand en France, malgré tout, je persiste. Influence des Blancs sur prostitution en Thaïlande Cette abondance de Blancs provoque une influence incontestable sur les mœurs du pays et en particulier la prostitution. Sans doute est-elle une coutume du pays… comme elle est internationalement et de tout temps. En observant mieux on a la nette impression que tout mec Blanc de tout âge se rend en Thaïlande pour baiser… une Thaï ! Ces femmes viennent en grande majorité de la paysannerie (80 a 90 %), sans instruction, elles espèrent améliorer leur quotidien et celui de leur famille, et espèrent un jour passer la bague au doigt pour une sécurité a vie, qui les en blâmerait ? Les mecs ? en majorité eux aussi sont sans instruction ou qualification professionnelle remarquable. Les hommes n’arrivent pas à faire face à la personnalité affirmée des femmes Occidentales complexe qu’ils sont eux-mêmes, pas sûr de leur virilité, peur d’être dominés car mal dans leur peau, ils pensent ou sont sûrs qu’il va en être tout autrement avec une Asiatique… ils se trompent un temps sur ce point. Ces hommes n’ont rien dans leur vie d’Occidental qui les mettent en valeur : revenus moyens-bas, pas de pouvoir par leur (non-)savoir, pas de curiosité

Continuer la lecture

Je repars en Asie du Sud-Est pour 6 mois

Les soirées sont fraiches et les matins frisquets il est temps de penser à partir. Chez vous il fait chaud ? pas chez moi car ma maison est des plus humides : le sol regorge d’eau, la maison baigne dedans ! Le sol transpire de cette eau jusqu’à des petites flaques parsemées ici et là, pas les moyens d’acheter un lino qui de toute façon serait vite troué par les aspérités des dalles à l’ancienne en grès qui parait-il font très “authentique” ce dont je me passerais volontiers ; les murs doivent aspirer cet eau : des pans entiers d’humidité et des champignons pas de ceux qu’on mange, mais de ceux qui donnent des allergies respiratoires… (1) Je repars en Asie Grâce à un échange téléphonique avec une amie connue à Bangkok l’hiver dernier, hier j’ai décidé : je repars en Asie. La page de compte que j’avais faite détaillée m’a été très utile (c’était un de ses buts) le doute s’évapore : la vie est incomparablement moins chère en Asie du Sud-Est (2) et pour un confort et une propreté dont finalement j’ai besoin, mauvaises habitudes d’Occidentale. À la re-consultation des billets d’avion : les prix ont augmenté, normal. Pour l’instant pas un sous à engager, je dois attendre la rentrée de ma pension trimestrielle début octobre (3), je ne connaitrai donc les dates qu’à ce moment là, mais le sur est que c’est pour 6 mois, la date de retour dépendra donc de la date de départ. Finalement à bien y regarder j’ai maintenant des connaissances sur place, des « qui reviennent », des « qui y habitent », j’y reviendrai. J’ai fait la liste des abonnements divers à arrêter, mon amie a toujours les pouvoirs d’accès sur mes comptes bancaires, c’est vers elle que mon courrier va être redirigé, comme l’hiver

Continuer la lecture

Après mon voyage de 6 mois en Asie premières impressions

D’abord je ne sais plus taper sur un clavier azerty, et puis j’ai encore mon décalage de 5 heures. Premières impressions Allez pour les choses sérieuses : j’ai été très bien accueillie par les gens de la Creuse que j’ai croisé, merci a tous. C’est curieux l’Occident. Mon premier contact fut a Helsinki : dans le bus de transfert de l’aéroport ils faisaient tous la gueule. À Paris confirmation de cette même impression en rajoutant qu’ils étaient tous au bord de l’agressivité. Le premier fut la réception du Formule 1, engueulade. Il était environ 22:30 soit 3:30 du matin pour nous après 12 heures de vol, mais nous détendu et souriant, pauvre homme il doit détester faire son boulot. Pareil le lendemain matin un autre réceptionniste vers 6:00 du matin 11:00 pour moi impossible de dormir… J’ai eu un taxi extra : Marocain qui a la double nationalité ainsi que ses enfants, ce fut un voyage de plus d’une heure, un échange très intéressant entre nous et souriant détendu, je l’ai remercié. Et puis à la gare d’Austerlitz retour a l’agressivité générale, tous courant dans tous les sens, habillé en gris ou noir, faisant tous la gueule. Sauf dans le coin fumeur dehors (partout des salons fumeurs sauf en France : on est puni nah !) et là encore une charmante Marocaine… décidément les Français de souche. Campagne française Et donc dans le train enfin la campagne française : c’est beau chez nous ; traversée de plaines de blé vert, une merveille. Je suis rentrée pile a la saison qu’il faut, le début du printemps, c’est magnifique. Et à la traversée de l’Indre : j’ai bien choisi mon lieu de vie, je ne pourrais plus supporter le stress et la mauvaise humeur des Parisiens, même si Paris est une très

Continuer la lecture