Étiquette : guerre

Baphûon (Angkor) tel qu’avant sa restauration

Baphûon subit différents éboulements en 1945. En 1961 les travaux de restauration furent entrepris par B.Ph. Groslier non encore achevés en 1970 qui finalement pris un énorme retard du fait de la guerre que subit le Cambodge jusqu’en 1985. Il est construit en 1060, par Udayàdityavarman, de rite brahmanique (Civa). Le Baphûon, directement accolé à l’enceinte méridionale du Palais-Royal (1), a son gopura (2) extérieur. Il est sur le même axe que la Terrasse des Éléphants, qui est aussi celui de la tour centrale du Bayon. Dans une enceinte de 425 m sur 125, le temple de 120 m sur 100. Sa masse, une des plus considérable, en eut fait le plus imposant s’il n’était inséré dans un espace si étroit. Il a tant souffert de l’action de la nature et des destructions humaines qu’il n’était qu’une simple colline couverte de végétation. C’est la première réalisation d’Angkor du type d’édifice à galeries de pierre concentriques avec tour centrale. Le temple lui-même est constitué par une haute pyramide à cinq gradins de grès qui, en plan, forme un rectangle et superpose des étages de hauteur non décroissante mais à peu près constante. La plateforme supérieure domine le sol de 24 mètres. On distingue dans les bas-reliefs l’histoire de Ramayana avec des épisodes du Mahabharata. Baphûon en 1961 Baphûon rénové en 2012 et 2013 __________ (1) habituellement nommé Angkor Vat (2) enceinte en forme de galerie couverte

Continuer la lecture

Thaïlande: le chant protestataire Mo Lam face à la modernité et à la censure

Mo Lam Dans un sourire édenté de nonagénaire, Gaew entonne un chant Mo Lam: cette musique des campagnes de Thaïlande a su s’adapter à la modernité et se moquer des élites conservatrices de la capitale. Mais elle se retrouve face au défi de la censure militaire. A l’origine, la musique Mo Lam avait été développée pour propager les croyances bouddhistes auprès des paysans analphabètes de cette région rurale pauvre de l’Isan, dans le nord-est de la Thaïlande. Mais les paroles de ces chants traditionnels se sont au fil du temps chargées d’humour, se mettant à raconter histoires d’amours contrariées, difficultés de la vie à la campagne et remous politiques. Aujourd’hui, une variante moderne de Mo Lam funk est populaire auprès des jeunes, au grand dam des puristes. Mais les voix discordantes ont bien du mal à se faire entendre depuis un coup d’État militaire à Bangkok en 2014. En particulier dans le nord et le nord-est de la Thaïlande, cœur historique des partisans du gouvernement renversé de Yingluck Shinawatra. «Le Mo Lam, c’est notre histoire, notre culture», ancrée dans le fait que jusqu’au siècle dernier l’Isan échappait au contrôle de la monarchie absolue thaïe, explique Gaew Sornthunthue, âgé de 96 ans. «Quand j’étais jeune, j’ai appris la musique Mo Lam sous les arbres, dans les champs de riz, quand je surveillais buffles et vaches», ajoute-t-il dans le dialecte de l’Isan. Pour les habitants de cette région qui émigrent par millions à Bangkok, en quête de travail, le Mo Lam incarne une identité régionale qui reste forte malgré une modernisation récente. «Nous utilisons le Mo Lam pour parler, débattre, nous exprimer et réfléchir sur nos vies et nos traditions», explique Sarawoot Srihakot, professeur de musique du village de Gaew, voyant dans le chant Mo Lam l’ancêtre des télévisions partisanes actuelles. Le

Continuer la lecture

Le pont de la rivière Kwaï à Kanchanaburi

Le pont de la rivière Kwaï à Kanchanaburi 14 photos – Le pont de la rivière Kwaï à Kanchanaburi est le témoin de l’occupation japonaise qui sévit à partir des années 1930 ; les Japonais commencèrent par occuper la Mandchourie (Nord-Est de la Chine) et descendirent toute la Chine jusqu’à la Birmanie dont la frontière est au bout Ouest de la Thaïlande sur la rivière (Yai) Kwaï, la Thaïlande n’ayant elle jamais été occupé (ni colonisée). La Birmanie était colonie britannique. Construction du pont Ce pont fut construit par les prisonniers et des travailleurs forcées par les Japonais, ils étaient asiatiques et Anglais. Ils étaient tous mal traités par l’armée japonaise. Il y eut énormément de morts du fait de ces mauvais traitements et aussi des maladies tropicales. Le livre : le pont de la rivière kwaï Un livre « Le pont de la rivière Kwaï » fut écrit pour mémoire par Pierre Boule en 1952, qui vécut dans la région, il reçut le prix Sainte-Beuve. Un film en fut tiré en 1957 sous le même nom, réalisé par David Lean. Album photos On voit ici le pont où passe encore un train. Vous pouvez aussi voir la plaque noire où est inscrite l’histoire vraie et un symbole rouge pour la paix.  

Continuer la lecture

Jacques Vergés et le « génocide Cambodgien »

Mort de Jacques Vergés La mort Jacques Vergès, prévisible vu son grand âge, suscite ou va susciter les cris habituels sur les gens qu’il a choisi de défendre. Parmi ceux-ci Klaus Barbie, Khieu Samphan. Dans ces deux cas il eut raison de les défendre. Pourquoi ? Comme je dis succinctement dans un commentaire sur un billet de blog Mediapart : où placez-vous le curseur pour que quelqu’un soit jugé et exécuté sans avoir eu d’avocat pour le défendre devant une Cour de Justice ? A partir de combien de meurtres ? de combien de viols ? de combien d’Humains torturés ? Où placez-vous le curseur ? A partir de 10 ? A partir de 1000 ? Faut-il dans certains cas revenir à  la formule « pendez-les haut et court« ? comme il était de coutume de le faire dans l’Ouest américain, comme certains adeptes de la peine de mort le veulent ? C’est pourquoi la Démocratie doit remercier de tels avocats qui ont dit « oui je vous défends, à  condition que vous plaidiez coupable« . Durant la guerre d’Algérie peu d’avocat ont défendu les Algériens qui commettaient des attentats, des crimes. On célèbre tant et plus la Résistance de quelques Français durant la dernière guerre. C’était leur guerre de Libération à eux, une Résistance ne se fait jamais sans morts, meurtres, attentats, tortures. Il fut donc à  l’honneur d’avocats Français de les défendre. Autre question fallait-il que Klaus Barbie et Khieu Samphan n’aient pas d’avocat ? ou un avocat qui n’ait aucune conviction pour les défendre, des avocats fantoches, des avocats de nom et non d’actes ? Jacques Vergés et le Cambodge on lit tant et plus sur le net des tas de choses fausses. C’est un argument de poids parmi les anticommunistes viscéraux : les communistes ont ce génocide à  leur débit.

Continuer la lecture

Influence des Blancs sur prostitution en Thaïlande

Voila maintenant quatre mois que je passe en Thaïlande étalés sur un peu plus d’un an. La conclusion est que je n’ai plus envie d’y revenir, et ce pour les raisons que je vais exposer. Le premier inconvénient est le nombre faramineux de touristes que contient ce pays. On dit la France la première destination touristique du monde, j’ai vraiment du mal a y croire, je citerai la Thaïlande largement devant. Bien sur la peau blanche en contraste avec la peau plus mate des Asiatiques frappe plus qu’un Anglais, un Italien ou un Allemand en France, malgré tout, je persiste. Influence des Blancs sur prostitution en Thaïlande Cette abondance de Blancs provoque une influence incontestable sur les mœurs du pays et en particulier la prostitution. Sans doute est-elle une coutume du pays… comme elle est internationalement et de tout temps. En observant mieux on a la nette impression que tout mec Blanc de tout âge se rend en Thaïlande pour baiser… une Thaï ! Ces femmes viennent en grande majorité de la paysannerie (80 a 90 %), sans instruction, elles espèrent améliorer leur quotidien et celui de leur famille, et espèrent un jour passer la bague au doigt pour une sécurité a vie, qui les en blâmerait ? Les mecs ? en majorité eux aussi sont sans instruction ou qualification professionnelle remarquable. Les hommes n’arrivent pas à faire face à la personnalité affirmée des femmes Occidentales complexe qu’ils sont eux-mêmes, pas sûr de leur virilité, peur d’être dominés car mal dans leur peau, ils pensent ou sont sûrs qu’il va en être tout autrement avec une Asiatique… ils se trompent un temps sur ce point. Ces hommes n’ont rien dans leur vie d’Occidental qui les mettent en valeur : revenus moyens-bas, pas de pouvoir par leur (non-)savoir, pas de curiosité

Continuer la lecture