Étiquette : marché

Ho Chi Minh ville hiver en 2007

Ho Chi Minh ville en hiver 2007 27 photos – Ces photos ont valeur historique puisqu’elles ont été prise durant l’hiver 2007, Ho Chi Minh a changé depuis, comme toute l’Asie du Sud Est change plus et plus vite que les villes de France. Elles partent de « plus loin » et comptent aller « plus loin ». pour voir des diaporamas il suffit de cliquer sur une photo J’ai sélectionné ici les photos les plus caractéristiques de la ville de Ho Chi Minh et triées par sujets 1 – la ville avec ses jardins, son allée centrale de plusieurs kilomètres verte où chacun se promène, les immeubles minces et hauts, quelques Vietnamiens bavardant dans la rue, la circulation qui commençait à provoquer quelques embouteillages, 2 – le marché couvert avec son beffroi caractéristique, sa cour intérieur, l’intérieur débordait de marchandises de toutes sortes tant de nourriture que de vêtements 3 – le marché extérieur proposant des légumes et fruits, des poissons préparés (épicés, séchés), la viande découpée suspendue 4 – la religion représentée par un temple chinois dont j’ai oublié le nom et une vierge, la poste et la cathédrale construite en briques par les Français, l’intérieur d’une école,

Continuer la lecture

Médecine douce par les Occidentaux en Thaï – 2 la médecine

Toujours dans cette même veine du retour a la nature qui plane ici (par parenthèse la ville de Chiang Mai est très polluée) je vais vous raconter deux exemples : A une table de plusieurs femmes et/ou jeunes filles + mecs Français, les commentaires allaient bon train sur les vaccinations. Bien sur contre. Chacune se vantait qu’elle n’avait fait aucun vaccin pour venir ici. – c’est bien connu les vaccins te file la maladie, et puis c’est très dangereux ils mettent que des saloperies la-dedans… j’ai vu des enfants malades a cause des vaccins – on meure aussi de la coqueluche par millions en Afrique par exemple, et la Tuberculose remonte en France, une des causes étant que les enfants ne sont plus vaccinés, et ils en meurent par milliers (comme quand on a colonisé l’Afrique au 19è, et que nous avons aussi importé dans l’Amérique du Sud, nous avons fait ainsi des millions de morts) – …. – j’ai eu un vaccin anti-tuberculose petite et ça m’a provoquée une primo-infection, ce qui de fait me protégea de la tuberculose pour toute la vie (c’était années 1940). – Ben tu vois toi aussi t’as eu la tuberculose a cause du vaccin. – Non je n’ai pas eu la tuberculose : mon corps s’est mis naturellement à fabriquer des anti-corps en très grande quantité. On m’a simplement fait passer un mois à la Bourboule. Ma sœur infirmière travaillait a ce moment-la dans un sanatorium… – … fin de la conversation. Un autre jour avec d’autres gens : – je ne prends jamais de médicaments chimiques, je me soigne a l’homéopathie ou des plantes, nos grands-mères ne se soignaient qu’avec des produits naturelles – …et les gens mourraient vers 35/40 ans, actuellement c’est plutôt vers 80 ans… la vie a doublée –

Continuer la lecture

Médecine douce par Occidentaux en Thaï -1 l’alimentation

M’entoure ici tout un tas de Français ou autres qui viennent chercher ici des « recettes » pour être bien dans sa peau, se détendre, manger sainement, se faire soigner par la médecine chinoise, etc… A part la médecine chinoise très employée dans le quotidien des autochtones, voila longtemps qu’ils ont oublié : végétarisme, bouffe bio, méditation et massage. Les Thaïs les gardent uniquement dans le but de se faire du fric auprès des Occidentaux, ma foi ils n’ont pas tord, chacun voit midi a sa porte. Mais les Occidentaux n’ont pas du tout conscience de cette état (c’est un peu comme les babas en Inde qui y cherchent la mystique…). Tous les Asiatiques du sud mangent équilibré traditionnellement, sur une base de riz sous toutes ses formes (gluant, nouilles, crêpes..) ils rajoutent des légumes et une viande (poulet, poisson, œuf, porc, crevette ; éviter le bœuf qui est dur comme du bois). Mais de plus en plus d’obèses dans les rues en Thaïlande, car sans doute ceux-ci prennent le pli venu des EU de bouffer du sucre et de la graisse. Et donc maintenant on trouve des mets lyophilisés sans : « no fat », etc.. Aussi les Asiatiques mangent à toute heure du jour, sans prêter attention à des heures précises ou un nombre de repas fixes, alors qu’en France n’importe quel médecin va vous demander si vous manger à heures régulières. A mon arrivée a Chiang Mai je suis passé par une GH ou j’ai croisé un couple de Français qui m’ont expliqué qu’ils venaient là pour la nourriture végétarienne et la sorte d’épicerie composée de gâteaux divers, de graines, de tisanes de plantes, enfin tout un tas d’assortiment étalé sur les tables ; je lui avais demandé si a la cuisine ils passaient leur temps à faire des gâteaux. Ce

Continuer la lecture

Cochon déguisé dans les rues de Bangkok Têt 01/17

Qu’elle ne fut pas la surprise des habitants de ce quartier populaire de Bangkok de découvrir en début de matinée ce cochon ! C’était le têt : l’année du cochon commençait ! C’est un quartier d’habitations modestes, de bureaux (ministères, école pour moines bouddhistes à côté de 3 temples et d’un chedi) et d’un grand marché alimentaire où viennent de loin les Bangkokiens pour se ravitailler. Ce cochon était habillé et décoré : de grandes oreilles roses, une paire de lunettes jaunes, une selle sur laquelle est couché un singe en peluche bleue armée d’un colt. Un accompagnateur principal : un moine de l’école bouddhiste voisine. Ce cochon complétement pacifique et d’un calme serein comme s’il avait toujours été ainsi habillé se promenait tranquillement allant chercher nourriture dans quelques sacs plastiques ou sceaux alentours. Les habitants s’amusaient, curieux, aucun ne manifestaient d’étonnement qu’eut été celui qu’aurait manifesté des passants en Occident par des cris ou des provocations vis-à-vis de ce promeneur inattendu.    

Continuer la lecture

Des animaux en Asie

Des animaux en Asie 33 photos – J’ai côtoyé tout un tas d’animaux en Asie, en voici quelques exemples, souvent dans des situations qui nous sont inhabituelles : Les différents animaux que j’ai croisé en Asie des chats qui prennent leur aise sur le marché de Bangkok, des anguilles partout sur les marchés, (j’avoue que j’ai du mal à les regarder) tout comme les poissons chats qui sont nourris par les Bangkoquois qui les considèrent comme une réincarnation des éléphants qui dessinent mais savent réclamer de l’argent et qui m’ont épouvantée : les humains sont prêts à tout pour gagner du fric en faisant même travailler des éléphants et les exposant… pauvres bêtes ; c’est une excursion que j’ai faite ; on nous demandait du fric tout le temps : pour les régimes de bananes, pour nous prendre en photos sur l’éléphant… je n’ai jamais cédé, moi sur l’éléphant a été prise par mon des singes partout au Cambodge, des chiens qui crèvent de faim, des poules et des coqs qui courent dans les champs et les cours des maisons de Bali des pies sur les bords de klungs à Bangkok des canards en bord de mer sur la plage à Mui Ne au Vietnam voici la galerie de toutes sortes d’animaux (cliquer sur l’une pour ouvrir un diaporama)

Continuer la lecture