Étiquette : nuit

Sept morts dans une série de violences dans le sud de la Thaïlande

Cette région est en proie à un conflit, oublié sur la scène internationale, qui a fait plus de 6 300 morts depuis 2004. Trois personnes ont été tuées et une dizaine d’autres blessées dans l’explosion de quatre bombes dans l’extrême sud de la Thaïlande, a annoncé samedi la police. Une moto piégée a explosé vendredi soir devant un bar à karaoké à Sadao, dans la province de Songkhla, faisant trois morts et quatre blessés. Dans la province de Narathiwat, trois bombes ont explosé vendredi, dont l’une dans un bar à karaoké dans le district de Sugnai Kolok qui a fait huit blessés. Peu avant minuit, des incendies criminels de magasins dans cette région ont également provoqué la mort de trois personnes, selon la police, et un musulman de 35 ans a été abattu par des hommes armés qui ont pris la fuite. Il n’a pas été possible de savoir si ces attaques étaient coordonnées mais elles interviennent durant le mois de jeûne musulman du ramadan, pendant lequel la violence s’intensifie souvent dans le Sud. 6300 morts depuis 2004 Cette région de l’extrême sud de la Thaïlande est en proie à un conflit, oublié sur la scène internationale, qui a fait plus de 6 300 morts depuis 2004, frappant indistinctement bouddhistes et musulmans, soldats et civils, dans cette région rattachée à la Malaisie jusqu’au début du XXe siècle. Les insurgés musulmans ne font pas partie d’un mouvement jihadiste mondial, mais se rebellent car ils estiment que leur ethnie malaise est discriminée dans un pays essentiellement bouddhiste. Les victimes du conflit sont principalement des civils. La population locale, notamment la minorité bouddhiste ou des musulmans occupant des fonctions administratives, est très souvent prise pour cible par les rebelles. Les forces de l’ordre sont quant à elles pointées du doigt par les ONG de défense

Continuer la lecture

Gare et train à Bangkok

Gare et train à Bangkok 11 photos – La gare principale de Bangkok a petit côté provincial. Les trains pas des plus modernes. C’est dans ce genre de matériel que l’on réalise qu’on n’est pas dans le modernisme technique de l’Europe de l’Ouest, mais bien dans un pays pas si riche qu’il voudrait paraitre aux yeux des Occidentaux. Les hôpitaux, heureusement, sont plus modernes, parce que plus récents aussi. Les panneaux et les banquettes Les panneaux sont tous en caractère thaïlandais et presque tous écrit une deuxième fois en caractères latin. Les banquettes sont larges et confortables. Les couchettes très confortables, on y dort toute la nuit sans problème. Elles sont toutes dans le sens de la marche du train. Deux superposées, un rideau bleu pour l’intimité, une échelle de métal solide pour grimper. Les Trains Les trains sont lents. Et relativement cher par rapport au prix des bus. Mais les bus ont l’inconvénient de s’arrêter toutes les heures ou toutes les 2 heures pour qu’on aille boire et manger dans les grands restau qui nous attendent à toute heure de la nuit. Ce qui est très pénible. Dans le train on emporte son ravitaillement. Mais on peut se sustenter par l’achat sur les mobiles qui sont sur les quais ou qui passent un peu dans les couloirs, et pour le matin on peut commander la veille son café.  

Continuer la lecture

Les gens de la rue en Thaïlande

Photos de gens de la rue à Bangkok et à Chiang Mai J’ai pris des photos de gens de la rue à Bangkok et à Chiang Mai au fil du temps depuis mon premier voyage en octobre 2007. En général j’ai demandé la permission à chacune de ces personnes. Sinon, tel les hommes de dos devant un stand de marché de rue dans un quartier, ils ne sont pas vraiment reconnaissables. Surtout à Bangkok Certains je les ai croisé chaque jour de chaque mois de chaque année : tels ceux qui épluchent les œufs toute l’année, ils sont au dos du marché qui longe un klug du Chao Praya telle cette vieille femme qui trie les bouteilles et les nettoie telle cette femme en blanc qui tient une gargote de rue en famille (elle est morte atteinte d’un cancer, c’est en souvenir que je la mets) tels les femmes travaillant dans la guest house où je me logeais (et ne me loge plus car toute l’équipe et la gérante ont changé, et les nouveaux ne me conviennent plus du tout) Surtout à Chiang Mai D’autres sont prises sur des marchés d’artisanat à Chiang Mai ou ailleurs : une femme qui vend une nappe indigo une autre a qui j’ai demandé son âge (61 ans) et qui ne comprenait pas un mot d’anglais, ses voisins m’ont aidée à échanger avec elle cette figure de femme qui tient un hôtel à Chiang Mai une jeune fille qui travaillait dans un marché à éplucher des légumes une femme rousse plus marquée que j’ai prise un soir sur une gargote de rue où j’aime aller et cet homme dont j’ai un si bon souvenir qui m’a transporté partout à Chiang Mai et ses environs pour faire mes achats

Continuer la lecture

Têt à Bangkok jour de l’an chinois

À Bangkok le Têt se passe dans le quartier chinois Comme dans les autres villes de la Thaïlande et dans l’intimité des maisons où les Thaïlandais peuvent se recueillir et prier. Dans le quartier chinois c’est la fête avec la foule qui se promènent, qui achètent dans les grands magasins, qui mettent de l’argent dans les gueules des lions (je me demande qui en bénéficie), et fabriquent des dragons… d’autres attendent avec impatiente le passage d’un représentant de la royauté (réservé à la capitale). La date est le premier jour de l’année, la nouvelle première lune (entre fin janvier et fin février). Dans le reste de la ville de Bangkok nous ne voyons rien de tel, tout est comme chaque jour, en effet dans la religion des Thaïlandais, le jour de l’an c’est Songkran Songkran en avril (Songkran (thaï สงกรานต์) est le nom thaïlandais de la fête du nouvel an bouddhique. Propre au bouddhisme theravāda et basée sur le calendrier lunaire, elle est fêtée également en Birmanie (Thingyan), au Cambodge (Chaul Chhnam), au Laos (Pimay), au Sri Lanka et chez les Dai du Yunnan. En Thaïlande, les réjouissances attachées à cette fête, originellement mobiles, sont désormais fixes afin de faciliter la vie civile : elles ont lieu tous les ans du 12 au 15 avril, mais suivant les villes, les dates peuvent varier. Cependant, la date exacte du nouvel an est toujours tributaire du cycle lunaire. Elle correspond aussi à la période la plus chaude de la saison sèche. Quelques aspects d’un jour de l’an à Bangkok Ses foules, ses lampions, ses autels, ses masques. Et aussi ses grandes surfaces décorées. Commençons par la galerie de photos 22 photos, puis la vidéo. Et voici la vidéo prise sur le vif du Têt à Bangkok C’est la folie des foules en

Continuer la lecture

Pha Thai House à Chiang Mai : tous ses inconvénients

Avant de partir Voulant être plus au confort que dans les séjours précédents (prévoyant mon besoin de repos après les trois semaines de neige – oui de la neige dans le Centre les médias n’en n’ont pas parlé car c’est tous les ans, mais plus tard, et il y a tellement peu d’habitants – où tous les matins je me demandais si ma voiture voudrait démarrer, autant ne pas parler de l’état des routes le soir … et de l’activité importante que j’aurai en début de séjour pour effectuer mes achats à temps pour que le bateau me les amène fin mars), j’avais sélectionné de France une Guest house dans le routard d’un niveau moyen. Et ce fut la déception dont j’expose ici un aspect, le deuxième dans un autre billet. Mais avant je dois préciser que je suis très contente d’être en Thaïlande et d’avoir choisi d’arriver tout de suite à Chiang Mai. Pha Thai House à Chiang Mai, tous ses inconvénients Bruits : cette guest house donne sur la rue (et non sur une soi, genre d’allée piétons), rien n’isole les 6 premières chambres de ce bruit infernal ; moteur à deux temps des tuk tuk, motobike, voitures, camions toute la journée ; ce trafic se calme la nuit. Manque de chance sur le terrain adjacent se construit un immense ensemble d’immeubles destinés à l’hôtellerie et donc les bruits de la rue s’additionnent aux bruits « joyeux » du chantier Service : que dire ? nullissime le matin. Il existe une pièce à moitié extérieure sur un jardin qui pourrait paraitre idéale pour prendre son petit déjeuner, malheureusement pour une raison que je n’ai pas éclaircie il manque du personnel si bien qu’on voit entre 30 et 60 personnes attendre quelqu’un apparaître pour passer la commande qu’on n’est pas sûr

Continuer la lecture